• S'inscrire
    Place the shortcode from 'Easy MailChimp Forms' plugin at the
    'Theme Option > General > Overall Elements > Top Bar' section
  • S'identifier

« Au-delà des terres infinies »

GENYU Sôkyû
« Au-delà des terres infinies » de GENYU Sôkyû

« Au-delà des terres infinies » de GENYU Sôkyû

Mon avis : ★★★★★★☆☆☆☆ 

« Au-delà des terres infinies » est l’histoire d’un jeune bonze, Sokudô et de sa femme Keiko qui vivent ensemble dans un temple bouddhiste perdu au beau milieu des montagnes japonaises. Leur vie est tranquillement ponctuée par leurs travaux quotidiens et répétitifs, par leurs prières, mais surtout par l’attention qu’ils portent aux autres villageois. Mais un jour, leur vie bascule brusquement dans un univers empli de faits irrationnels et inquiétants.

En effet, c’est après avoir entendu dire qu’une certaine Mme UME venait de prédire sa propre mort, que le couple commence à se pencher sur la question de la vie, de la mort, de l’univers qui pourrait très bien réguler la vie elle-même, et de ce naturel qui pourrait ne pas être le seul responsable du cycle de la vie. Même si la première prédiction de la voyante s’avère erronée, sa seconde « condamnation à mort » s’avérera quant à elle tout à fait exacte et laissera le couple dans une perplexité totale. C’est à ce moment que le couple commencera à voir apparaître d’étranges lumières, des ombres inquiétantes et des semblants d’apparitions qu’il tentera d’expliquer par la disparition programmée de la vieille UME.

L’intérêt du livre de GENYU Sôkyû est surtout de nous faire découvrir une autre facette du Japon contemporain. Ce que l’on connaît surtout de la société japonaise actuelle, se résume principalement en son excentricité, son exubérance, sa capacité de renouvellement, sa fascination pour les nouvelles technologies et son savoir-faire. Ce que l’on connaît moins, c’est sa religion et sa spiritualité issue du bouddhisme chinois et du shintoïsme. GENYU Sôkyû, prêtre bouddhiste, nous fait découvrir au travers de ce roman la vie quotidienne d’un temple bouddhiste japonais et de ses fidèles. La manière dont un bonze tente d’équilibrer la vie sociale de son village tout en vivant sa vie de couple avec ses hauts et ses bas, ses secrets, ses questionnements et ses réconciliations.

On retrouve dans ce livre empli de mystères, de traditions et de chaleur humaine, une sérénité pertinente qui réussit à traiter le sujet de la mort d’une façon discrète et poétique. Tout est calme et placide. Le lecteur se retrouve dans un monde très éloigné des mégapoles japonaises et de ses excès en tout genre. Le style y est lui aussi poétique, réservé et enchanteur. On en ressort avec un sentiment vague. Le livre étant plus basé sur la justesse de ton et l’élaboration d’une atmosphère, on ne peut pas dire que l’on se souviendra encore longtemps de l’histoire de ce bonze, mais plutôt d’une lecture apaisante et enrichissante qui nous aura fait connaître quelque peu la fonction du bouddhisme dans une société emplie de traditions et de mythologie.

Au-delà des terres infinies sur Amazon.fr

Et vous, quel est votre vote ?
[Total : 2    Moyenne : 4/5]

Laisser une réponse