• S'inscrire
    Place the shortcode from 'Easy MailChimp Forms' plugin at the
    'Theme Option > General > Overall Elements > Top Bar' section
  • S'identifier

« Bambou-bleu et autres contes »

DAZAI Osamu
« Bambou-bleu et autres contes » de DAZAI Osamu

« Bambou-bleu et autres contes » de DAZAI Osamu

Mon avis : ★★★★★★★★☆☆ 

 DAZAI Osamu aura eu une vie brève mais truffée de rebondissements ; outre ses multiples tentatives de suicide, ses aventures amoureuses compliquées et son amour pour l’alcool, il eut également quelques démêlées avec la justice pour ses accointances avec la Parti Communiste Japonais.

DAZAI est l’un des plus grands écrivains japonais du début du 20ème siècle, son style est bizarrement à la fois humoristique et pessimiste.

On retrouve dans « Bambou-bleu et autres contes » sa fascination pour la laideur du visage humain. Dans la première nouvelle : « Bambou-bleu », Yü Rong (jeune étudiant en philosophie) se voit obligé d’épouser une fille qui pour lui incarne la laideur à l’état pur. Ne voyant comment se sortir de ce mauvais pas, il se réfugiera sans trop savoir comment dans un monde où sa nouvelle compagne s’avèrera être un magnifique corbeau. Là est la vraie vie, et en aucun cas il ne voudra sortir de ce nouvel univers, mais peut-il être maître de sa destinée ?

Dans les deux autres nouvelles, l’auteur a le très grand privilège de rencontrer la famille du célèbre peintre IRIE Shinnosuke. Famille plutôt étrange qui pour passer leur temps libre s’essaie à la création narrative (soit orale soit écrite). C’est un pur bonheur pour l’écrivain qui en profitera adroitement pour leur voler leurs récits et les retranscrire ici dans son style très fantaisiste et fantasmagorique. Un peu de mise en abîme avant l’heure.

DAZAI, malade et alcoolique finira finalement par réussir son suicide en 1948.

Et vous, quel est votre vote ?
[Total : 0    Moyenne : 0/5]

Laisser une réponse