• S'inscrire
    Place the shortcode from 'Easy MailChimp Forms' plugin at the
    'Theme Option > General > Overall Elements > Top Bar' section
  • S'identifier

HORIGUCHI Daigaku (1892-1991) 堀口 大学

Biographie

伝記

HORIGUCHI Daigaku est né en 1892 dans le quartier de Hongo à Tokyo.
Son père, HORIGUCHI  Kumaichi était un ex-samurai de Echigo et un diplomate au ministère des Affaires étrangères.

HORIGUCHI Daigaku suit des cours à la Faculté de Lettres à l’Université Keio, mais n’obtiendra jamais de diplômes.
Avant d’entrer à l’université, il était déjà membre de la « Shinshisha », un cercle littéraire où il écrivait des tanka. Sous les encouragements du couple YOSANO, il se met à écrire d’autres formes de poésie
.
En 1911, il quitte l’école pour accompagner son père à l’étranger : au Mexique, en Belgique, en Espagne et au Brésil. Au cours de ses 14 années à l’étranger, il apprend la littérature française et le français. Il est surtout passionné par les romans et la poésie du mouvement symboliste français. En raison de ses problèmes de santé (il souffre de tuberculose), Daigaku abandonne l’espoir de son père de devenir diplomate et se consacre à l’écriture de poèmes et à la traduction d’ouvrages français.

En 1919, il publie ses premiers recueils de poèmes. De retour au Japon en 1925, il sort un recueil de poèmes qui fait connaître les œuvres de Jean Cocteau, Raymond Radiguet, Paul Verlaine, et Guillaume Apollinaire au Japonais. Ce travail a grandement influencé la poésie japonaise moderne dans les années 1920 et 1930.

Dans les années suivantes, il crée sa propre revue littéraire.

Au cours de sa carrière, HORIGUCHI publie plus de 20 recueils de poésie. Ses vers sont un mélange du style japonais et français.

En 1979, il reçoit l’Ordre de la Culture par le gouvernement japonais.

Il sera enterré en 1991 au cimetière de Kamakura Reien.

Bibliographie

参考文献

Aucune traduction française


Portrait

肖像