• S'inscrire
    Place the shortcode from 'Easy MailChimp Forms' plugin at the
    'Theme Option > General > Overall Elements > Top Bar' section
  • S'identifier

« Je suis déjà venue ici »

KOIKE Mariko
« Je suis déjà venue ici » de KOIKE Mariko

« Je suis déjà venue ici » de KOIKE Mariko

Mon avis : ★★★★★★☆☆☆☆ 

 Une jeune femme s’aperçoit qu’une terrible malédiction la frappe : chaque homme qui lui fera du mal sera puni d’une manière ou d’une autre. Rien ne semble envisageable pour arrêter ce pouvoir maléfique.

Un jeune collégien vient de recueillir un pigeon blessé et compte bien le soigner jusqu’à ce qu’il soit capable de reprendre son envol. C’est dans une boîte en carton que celui-ci le transportera partout où il ira, mais est-ce que ses camarades de classe verront en cet acte altruiste une chose bien saine ?

Une jeune femme rencontre un vieil homme féru de haïkus et de kantan (espèce de grillons). Une relation sobre naîtra entre ces deux personnages qui mettront en commun ce qui les poursuit depuis toujours : l’interminable solitude de l’être humain.

Une jeune employée de snack quitte son emploi pour entrer au service d’un vieil homme riche qui ne se contentera pas de lui apprendre les choses qu’elle n’a pas pu apprendre à l’école mais s’entêtera plutôt à essayer de retrouver sa jeunesse perdue en tentant de récupérer ses pulsions charnelles d’antan .

Un jeune homme oisif voit en une vieille femme et son envie bien naturelle de na pas rester seule, un bon moyen de vivre sans travailler et sans se préoccuper du lendemain.

Une jeune femme se souvient avec admiration d’une vieille dame qui, même après la mort de son mari, continue à lui parler et à l’aimer comme si sa disparition n’avait jamais vraiment eu lieu.

Un homme séquestre une jeune femme qui n’a pour seul pouvoir de séduction que sa voix d’une beauté et d’une sonorité surnaturelle.

Une femme de 39 ans refuse obstinément de se voir vieillir et, soit pour se prouver qu’elle est toujours attirante, soit par lassitude, se donne à chaque homme qui lui en fera la demande.

Dernier rendez-vous pour un couple adultérin qui se voit forcé de se quitter après s’être tendrement aimé durant 3 ans. La femme se résigne, de toute façon, la vie semble ne lui réserver que tristesse et désenchantement.

Un jeune couple, lors d’une visite au cimetière, se retrouve face à face avec plusieurs générations de leurs semblables qui ont vite fait de leur rappeler qu’un jour, eux aussi se coucheront à leurs côtés et qu’ensuite d’autres viendront inexorablement les rejoindre.

Une jeune femme retourne chez son père après avoir connu des problèmes de santé. Là, elle fera la connaissance du fils de son père, qui, en pleine crise d’adolescence, regarde sa demi-sœur avec des yeux à la fois apeurés et pleins d’envie charnelle.

11 nouvelles de KOIKE Mariko dans le plus pur style de la littérature japonaise, à savoir la simplicité, la concision et la pureté narrative. On retrouve dans ces 11 courtes histoires un sujet tabou dans toute société : la sexualité des seniors. KOIKE porte un regard assez évasif sur la question, elle ne se permet aucun jugement, elle ne fait que survoler subtilement le sujet qui ne paraît être que le fil conducteur de ces récits qui ont chacun leur charme, et qui confirme le fait que de part leurs traditions, les Japonais excellent dans le genre de la nouvelle.

Les haïkus ont rendus célèbres les poètes japonais en leur temps et l’on peut dire qu’actuellement, les écrivains japonais comme OGAWA Yoko, MURAKAMI Haruki et tant d’autres sont en train de remettre au goût du jour le genre littéraire du court récit.
Je suis déjà venue ici sur Amazon.fr

Et vous, quel est votre vote ?
[Total : 1    Moyenne : 6/5]

Laisser une réponse