• S'inscrire
    Place the shortcode from 'Easy MailChimp Forms' plugin at the
    'Theme Option > General > Overall Elements > Top Bar' section
  • S'identifier

KAJII Motojirō (1901-1932) 梶井 基次郎

Biographie

伝記

KAJII Motojirō est né à Osaka en 1901.

Alors qu’il est étudiant à la Haute École d’Osaka, il découvre les œuvres de NATSUME Soseki et TANIZAKI Jun’ichiroō qui le passionnent immédiatement.
Un an après son entrée à l’école en 1920, il commence à ressentir les premiers symptômes de la tuberculose, maladie qui ne lui laissera jamais un moment de répit. En 1924, il s’inscrit au département d’anglais de l’Université de Tokyo.

Il commence à écrire en 1925, et publie sa première histoire « Kajii Shiro no aru machi nite » dans le magazine « Aozora »

En 1927, KAJII se rend aux sources thermales de Yugashima à Izu pour soigner sa tuberculose ; c’est là qu’il fait la connaissance et qu’il se lie d’amitié avec KAWABATA Yasunari.

En 1928, il retourne à Tokyo, mais sa maladie ne cesse de s’aggraver et il meurt chez lui en mars 1932.

La maladie de KAJII est utile pour comprendre la place de l’auteur dans le contexte intellectuel de son époque. Son séjour dans une station de sources chaudes pendant 16 mois en raison de problèmes liés à la tuberculose représente une sorte de quarantaine du monde culturel et littéraire de Tokyo. Sa maladie lui a fourni une sorte d’ouverture vers d’autres groupes socialement et politiquement marginalisés, ce qui se ressent dans sa trop brève carrière littéraire.

Bibliographie

参考文献

1996 : Le citron
1987 : Les Cercles d’un regard : le monde de Kajii Motojirô

Portrait

肖像