• S'inscrire
    Place the shortcode from 'Easy MailChimp Forms' plugin at the
    'Theme Option > General > Overall Elements > Top Bar' section
  • S'identifier

KIKUCHI Kan (1888-1948) 菊池 寛

Biographie

伝記

KIKUCHI Kan, de son vrai nom KIKUCHI Hiroshi, est né en 1888 à Takamatsu (Kagawa) et est le troisième fils d’un employé de bureau d’études. Son grand-père était un samouraï possédant un petit fief. Alors qu’il est écolier, il est déjà un rat de bibliothèque. Lorsque la bibliothèque municipale ouvre ses portes en 1905, il est le premier à obtenir une carte de bibliothèque. Il est également un écrivain précoce. Il remporte des prix dans 2 concours de rédaction alors qu’il n’a que 20 ans.

À 21 ans, il monte à Tokyo pour y étudier. Il adore se rendre dans les bibliothèques et les théâtres et se fait des amis dans le monde littéraire japonais, dont AKUTAGAWA Ryunosuke en mémoire duquel il crée le prix Akutagawa en 1935. Après quelques mésaventures scolaires (il a en effet été renvoyé de plusieurs écoles), il débarque à Kyoto. À 26 ans, il s’inscrit en littérature anglaise à l’Université de Kyoto, dont il sort diplômé à 29 ans. Deux ans plus tard, alors qu’il travaille comme journaliste, il écrit et publie « Mumei Sakka no Nikki » (Le Journal d’un écrivain inconnu), qui devient un grand succès. Il écrit ensuite un nombre incalculable de nouvelles, de pièces de théâtre et de romans mélodramatiques.

En 1923, il crée le journal « Bungei Shunju » afin d’aider des auteurs inconnus à poursuivre leur carrière. Mais à la fin de la Seconde Guerre mondiale, son autorité dans le milieu journalistique s’est considérablement amenuisée à cause de ses prises de position militariste durant le conflit mondial. Néanmoins, en 1965, le Prix Kikuchi Kan est créé et sera décerné au meilleur écrivain local de l’année.

Bibliographie

参考文献

Aucune traduction française. 

 

Portrait

肖像