• S'inscrire
    Place the shortcode from 'Easy MailChimp Forms' plugin at the
    'Theme Option > General > Overall Elements > Top Bar' section
  • S'identifier

« Les pierres »

OKUIZUMI Hikaru
« Les pierres » de OKUIZUMI Hikaru

« Les pierres » de OKUIZUMI Hikaru

Mon avis : ★★★★★★★☆☆☆ 

 MANASE Tsuyoshi est un jeune militaire japonais qui revient par miracle au Japon après avoir combattu des morts et des vivants aux Philippines durant la seconde guerre mondiale. Lors de son retour à Tokyo, MANASE ne se sent pas le courage de rester dans cette ville immense et préfère se rendre à Chichibu chez ses parents où il ouvrira une librairie qui rapidement rencontrera un franc succès et qui permit à lui et à sa famille de vivre paisiblement. Peu de temps après son installation, MANASE se souvint d’une rencontre qu’il fit avec un militaire japonais durant sa mission aux Philippines.

Celui-ci lui parla de la grandeur philosophique de la géologie, de ce que pouvait contenir une simple pierre; pas seulement sa composition mais ce que cela représente pour l’histoire et la morale humaine. De par ce souvenir et malgré le fait qu’il se soit marié et qu’il ait eu deux fils, MANASE se retrouva rapidement seul dans son grenier à « ausculter » pierres et pierres récoltées au long de ses longues promenades proches des montagnes de Chichibu. Un jour, malgré cette idyllique situation familiale et ce retour plutôt prometteur d’une guerre atroce et incompréhensible, la vie de MANASE devint le cauchemar qu’il ne redoutait absolument pas.

En marge des nombreux romans américains concernant les différentes guerres en Asie, OKUIZUMI Hikaru traite le retour au pays d’une façon radicalement différente. Aux Etats-Unis, il semble que les anciens militaires américains réagissent d’une façon totalement différente des Japonais. Beaucoup d’entre eux se « réfugient » dans grands nombres de maladies mentales avérées, dans différentes drogues, dans d’autres crimes odieux ou même dans une violence incontrôlable et injustifiée. Du côté japonais (et ce n’est pas la première fois) les séquelles de ces guerres horribles vont vite se métamorphoser en une incapacité à différencier le réel de la réalité. Dans « Les Pierres », MANASE Tsuyoshi se retrouvera dans un espace-temps non défini.

A la fois il sera avec sa progéniture à Chichibu pour les élever du mieux qu’il peut, mais dans un même temps, il se retrouvera face à des compatriotes mourants sur l’île de Leyte aux Philippines. Il est évident que dans certains romans américains parlant de ce sujet les flash-back existent mais un certain mystère plus poétique apparaît chez les Japonais qui sans doute doivent avoir une certaine retenue culturelle que l’on ne retrouve pas vraiment en Occident. Bref, même si c’est un roman qui parle un peu de l’atrocité guerrière de l’être humain, ce livre dépasse de beaucoup le livre traditionnel concernant les conséquences psychologiques des guerres et donne ici d’intéressantes vues sur la vie, la mort, l’humanité et l’éternité.

Les Pierres sur Amazon.fr

Et vous, quel est votre vote ?
[Total : 0    Moyenne : 0/5]

Laisser une réponse