• S'inscrire
    Place the shortcode from 'Easy MailChimp Forms' plugin at the
    'Theme Option > General > Overall Elements > Top Bar' section
  • S'identifier

MISHIMA Yukio (1925-1970) 三島 由紀夫

MISHIMA Yukio (1925-1970) 三島 由紀夫

MISHIMA Yukio (1925-1970) 三島 由紀夫

MISHIMA Yukio (1925-1970) 三島 由紀夫

Biographie

MISHIMA Yukio, de son vrai nom HIRAOKA Kimitake, est né à Tokyo en 1925.
Il est le fils d’un fonctionnaire qui ne comprend rien à la littérature. La famille de son père était d’un milieu rural alors que celle de sa mère était constituée d’enseignants et de chercheurs.

Yukio a été élevé principalement par sa grand-mère paternelle, NAGAI Natsu, une femme cultivée, mais instable et beaucoup trop protectrice.
Durant la Seconde Guerre mondiale, MISHIMA est exempté du service militaire, mais il doit travailler dans une usine. Il n’oubliera jamais que durant cette période, tant d’hommes ont été tués, alors que lui est resté bien à l’abri.

En 1944, il entre à l’Université de Tokyo, où il étudie le droit, puis travaille comme fonctionnaire au ministère des Finances pendant huit mois avant de se consacrer entièrement à l’écriture.

Le premier livre de MISHIMA  « Hanazakari » (1944) paraît alors qu’il n’a que 19 ans. En 1946, il rencontre KAWABATA Yasunari, qui recommande ses écrits à différents magazines. Sa première œuvre majeure « Confession d’un masque » (1949) traite de la découverte de son homosexualité. Le narrateur conclut qu’il devra porter un masque de la «normalité» durant toute sa vie afin de se protéger du mépris social. MISHIMA admire Oscar Wilde, dont il publie un essai en 1950.

Son travail, qui est en grande partie autobiographique reflète les fantasmes masochistes de MISHIMA. Il est obnubilé par le corps, sa beauté et sa dégénérescence. Il veut se créer un corps parfait. Il commence la musculation en 1955 et devient également un expert en arts martiaux.

En 1960, il joue le rôle d’un yakuza condamné dans le film « Karakkaze Yaro » de MASUMURA Yasuzo.

La réputation de MISHIMA au Japon commence à décliner dans les années 1960, bien qu’il soit adulé dans d’autres pays.

MISHIMA est très attiré par le Japon impérial et par l’histoire féodale du Japon. Cependant, il s’habille à la mode Occidentale et vie dans une maison de style occidental.
En 1968, il fonde la Société « Tate no Kai », une armée privée de quelque 100 jeunes hommes qui se consacre à un renouveau du Bushido, le code d’honneur des samouraïs.
En 1970, il prend le contrôle du quartier général militaire à Tokyo, afin de réveiller la nation aux idéaux nationalistes d’avant-guerre. Son coup d’État échoue et il est condamné. Le 25 novembre, il se suicide par seppuku en criant « Vive l’Empereur ».

Parmi ses chefs-d’œuvre, on cite le plus souvent «  Le Pavillon d’Or » édité en 1956.
La tétralogie de « La Mer de la fertilité » écrite entre 1965 et 1970  est considérée par beaucoup comme la réalisation la plus intemporelle de MISHIMA. Il y décline le thème de la transmigration de l’âme. Chaque volume décrit la réincarnation d’un même personnage, Honda, qui meurt à l’âge de vingt ans.

Le jour de sa mort, Mishima livre à ses éditeurs les dernières pages de « Tennin Gosui » (La Mer de la fertilité).
Dans ses pièces de théâtre, MISHIMA montre un intérêt pour le théâtre traditionnel japonais ainsi que pour des thèmes qu’il va chercher en occident.

Auteur culte, MISHIMA Yukio est considéré par de nombreux critiques comme le romancier japonais le plus important du 20e siècle. Ses œuvres comprennent 40 romans, de la poésie, des essais, du théâtre Kabuki et des drames de Nô. Il a été nominé trois fois pour le Prix Nobel de littérature.

Bibliographie

2008 : Papillon ; suivi de La lionne
2007 : La perle
2004 : Martyre ; précédé de Ken
2003 : Une matinée d’amour pur : nouvelles
2001 : Dojoji et autres nouvelles
2000 : Le lézard noir
2000 : La musique
1997 : Pèlerinage aux trois montagnes : nouvelles
1993 : L’école de la chair
1991 : Le soleil et l’acier : essai
1989 : Les Amours interdites
1988 : La mort en été : nouvelles
1985 : Le Japon moderne et l’éthique samouraï
1984 : L’Arbre des tropiques : tragédie en 3 actes
1983 : La Mort en été : nouvelles
1983 : Le Palais des Fêtes : drame en 4 actes
1982 : Une Soif d’amour
1980 : L’Ange en décomposition
1980 : Chevaux échappés
1980-…. : La Mer de la fertilité
1980 : Neige de printemps
1980 : Le Temple de l’aube
1976 : Madame de Sade
1973 : Le Soleil et l’acier
1972 : Confession d’un masque
1970 : Cinq nōs modernes
1969 : Le Tumulte des flots
1968 : Le Marin rejeté par la mer
1965 : Après le banquet
1961 : Le Pavillon d’Or

La Mer de la fertilité (Broché)


Neuf: EUR 29,50 EUR En stock
buy now

Le Pavillon d’or (Poche)


Neuf: EUR 8,30 EUR En stock
buy now

Les Amours interdites (Poche)


Neuf: EUR 9,40 EUR En stock
buy now

Une soif d’amour (Poche)


Neuf: EUR 7,25 EUR En stock
buy now