• S'inscrire
    Place the shortcode from 'Easy MailChimp Forms' plugin at the
    'Theme Option > General > Overall Elements > Top Bar' section
  • S'identifier

NAKAGAMI Kenji (1946-1992) 中上 健次

Biographie

伝記

NAKAGAMI Kenji est né en 1946 dans le ghetto de Shingu (Wakayama), l’un des endroits du Japon où l’on trouve le plus de parias de la société japonaise. Le sujet est tabou au Japon, mais NAKAGAMI est l’un des rares à s’y attaquer ouvertement.

NAKAGAMI Kenji est l’enfant terrible des lettres japonaises, il se définit comme un «enfant de la honte». Féru de musique jazz, militant d’extrême gauche, bagagiste à l’aéroport de Tokyo, il présente une image inclassable chez les écrivains japonais et aime à rappeler son statut de paria.

Tous ses livres évoquent la vie des Burakumin (l’un des principaux groupes minoritaires du Japon), dont « Misaki » (Le Cap), le premier volume d’un cycle de romans qui lui a valu le Prix Akutagawa en 1975.

NAKAGAMI meurt d’un cancer du rein en 1992 à l’âge de 46 ans. 

Bibliographie

参考文献

2004 : Miracle
2000 : Le bout du monde, moment suprême
1996 : Le cap
1995 : Hymne 

Portrait

肖像