• S'inscrire
    Place the shortcode from 'Easy MailChimp Forms' plugin at the
    'Theme Option > General > Overall Elements > Top Bar' section
  • S'identifier

OSARAGI Jirō (1897-1973) 大佛 次郎

Biographie

伝記

OSARAGI Jirō, de son vrai nom NOJIRI Kiyohiko, est né à Yokohama en 1897. Son frère aîné, NOJIRI Hoei, était un érudit en littérature anglaise et en astronomie.

Alors qu’il est encore à l’école supérieure, Jiro montre déjà un talent exceptionnel en écrivant « Romance Ichiko », une histoire qui relate la vie dans les dortoirs.

Après des études à l’Université de Tokyo, il enseigne pendant une courte période à l’École supérieure des filles Kamakura pour ensuite devenir employé au ministère des Affaires étrangères. Mais il démissionne également de ce poste pour se consacrer entièrement à l’écriture.

OSARAGI Jirō commence à écrire des romans historiques tels que « Kurama Tengu », « Teru Hi Kumoru Hi » et « Ako Roshi » qui sont publiés en feuilleton dans divers journaux et magazines. Il écrit également des romans contemporains tels que « Shiroi Ane », « Kiribue » et « Kikyo» qui décrivent la colère de l’auteur face à l’attitude des Japonais après la Seconde Guerre mondiale.

Osaragi est une figure légendaire dans la vie littéraire de Kamakura, ville où il est mort en 1973.

Après sa mort, le Prix Osaragi Jiro a été créé, prix décerné pour le meilleur livre publié au Japon dans le domaine des sciences sociales.

Bibliographie

参考文献

2007 : Les 47 rônins
2005 : Tengu (par Hideki Mori) d’après « Jurama tengu » de Jirô Osaragi
1962 : Retour au pays 

Portrait

肖像