• S'inscrire
    Place the shortcode from 'Easy MailChimp Forms' plugin at the
    'Theme Option > General > Overall Elements > Top Bar' section
  • S'identifier

ŌTA Yōko (1906-1963) 大田 洋子

Biographie

伝記

ŌTA Yōko est née en 1906 à Hiroshima.

Ses parents divorcent alors qu’elle n’a que 7 ans, elle est ensuite adoptée par la famille FUKUDA. Alors qu’elle n’est encore qu’une jeune fille, elle a déjà lu ISHIKAWA Takuboku, TOKUDA Shusei, mais également Goethe, Heine et Tolstoï qui l’influencera énormément.

Après ses études, elle enseigne la couture dans une école élémentaire et travaille également comme secrétaire, ce qui l’oblige à vivre entre Tokyo, Osaka et Hiroshima.

Sur l’invitation du KIKUCHI Kan, elle s’installe à Tokyo en 1926 où elle travaille comme journaliste. Elle commence à écrire des romans vers 1929.

En 1940, « Sakura no kuni » est publié dans le journal « Asahi », et devient rapidement un énorme succès populaire.

À la fin de la Seconde Guerre mondiale, ŌTA Yōko est exposée aux rayons dévastateurs de la bombe atomique larguée sur Hiroshima. De peur de mourir rapidement, elle se met à travailler assidûment sur « Shikabane no Machi », un compte rendu de ses expériences vécues à Hiroshima. Le roman est écrit à l’automne 1945, mais est censuré et est finalement publié trois ans plus tard amputé de quelques passages.

Les Œuvres complètes d’ŌTA Yōko  ont finalement été publiées à titre posthume en 1981.

Bibliographie

参考文献

Aucune traduction française

Portrait

肖像