• S'inscrire
    Place the shortcode from 'Easy MailChimp Forms' plugin at the
    'Theme Option > General > Overall Elements > Top Bar' section
  • S'identifier

« Parade »

YOSHIDA Shuichi
« Parade » de YOSHIDA Shuichi

« Parade » de YOSHIDA Shuichi

Mon avis : ★★★★★☆☆☆☆☆ 

Quatre jeunes gens récemment débarqués à Tokyo, se partagent un appartement dans le district de Chitose Karasuyama (Tokyo). Leurs journées sont passablement les mêmes, ils se croisent et se racontent mutuellement leurs vies, leurs espoirs, leurs angoisses et leurs envies. Ryôsuke vit une relation amoureuse avec la petite amie de son tuteur du lycée qu’il fréquente, Koto est une jeune fille à l’imagination débordante qui se persuade que le voisin est un obsédé sexuel qui n’a pas que ses vices à se reprocher, Mirai passe ses journées à dessiner et ses soirées à s’enivrer dans les bars gays de Shinjuku, quant à Naoki, l’ainé de 28 ans, il travaille dans le milieu du cinéma et sa vie amoureuse est un vrai calvaire.

Mais un jour, Satoru, un jeune prostitué, débarque dans ce microcosme bien établi et rend malgré lui l’équilibre entre les 4 locataires de plus en plus bancal. Personne ne sait vraiment d’où il vient, qui l’a invité chez eux et ce qu’il veut vraiment.

YOSHIDA Shuichi utilise dans son roman un procédé très simple et populaire, à savoir le même récit raconté par les différents protagonistes. La seule différence est qu’il ne raconte pas la même histoire vue par les différents locataires mais une suite de petits récits vécus par ces différents personnages. Chaque acteur est si bien dessiné que chaque chapitre est une nouvelle histoire, peu importe ce qui est arrivé auparavant, le lecteur est plus attiré par la façon de voir des personnages que par les faits évoqués. Et c’est ce qui fait de « Parade » un roman très réussi, les héros de ce huis-clos sont la base du récit et les actes commis ne sont là que pour les mettre en valeur.

L’autre grande héroïne du roman est bien évidemment la terrible « Tokyo », cette ville qui fascine tout autant qu’elle effraie, cette mégapole trop immense avec ses magasins ouverts 24 heures sur 24, ses quartiers fantasmagoriques comme Shinjuku, ses gratte-ciels surpeuplés et ses codes incompréhensibles. YOSHIDA, tout comme les protagonistes de « Parade », n’est pas natif de Tokyo, il est né à Nagasaki et débarque dans la capitale pour suivre des études de gestion à l’Université Hosei. Tout comme ISHIDA Hira avec son très populaire « Ikebukuro West Gate Park », YOSHIDA Shuichi utilise la ville comme n’importe quel personnage de roman. Mais malheureusement, il ne prend que trop rarement la peine de nous décrire le quartier « Chitose Karasuyama », ce que fait merveilleusement bien ISHIDA dans son roman. Dans « Parade », le lecteur n’arrive pas à sentir le quartier, alors que dans le roman d’ISHIDA, on a l’impression de connaître parfaitement le quartier d’IKEBUKURO, sa gare et ses alentours. Le roman de YOSHIDA est plus une parade en noir et blanc qu’une intrusion personnelle dans les rues de Tokyo avec ses couleurs, ses lumières, ses animations et son agitation éternelle. Reste que ses 5 personnages, eux, sont très hauts en couleurs, ce qui rend ce roman dans son ensemble très agréable, pertinent et passionnant.

Parade sur Amazon.fr

Et vous, quel est votre vote ?
[Total : 3    Moyenne : 3.7/5]

Laisser une réponse