• S'inscrire
    Place the shortcode from 'Easy MailChimp Forms' plugin at the
    'Theme Option > General > Overall Elements > Top Bar' section
  • S'identifier

SHIBUSAWA Tatsuhiko (1928-1987) 澁澤 龍彥

Biographie

伝記

SHIBUSAWA Tatsuhiko, de son vrai nom SHIBUSAWA Tatsuo est né à Takanawa (Tokyo) en 1928. Il est critique d’art, romancier et traducteur de littérature française.

Il est diplômé en littérature française de l’Université de Tokyo, mais ne peut travailler à cause d’une tuberculose. À cette époque, il est très attiré par le mouvement surréaliste qui débute en France après la Première Guerre mondiale, et plus particulièrement par André Breton.

Il commence sa carrière littéraire en traduisant « Le Grand Écart » de Jean Cocteau et en publiant « Hakususha en 1954.

Il commence ensuite à travailler comme correcteur à temps partiel pour les Éditions « Iwanami ».

En 1954, il commence à introduire la littérature française auprès des lecteurs japonais.

En 1955, il fonde le magazine littéraire « Janru » et écrit « Bokumetsu no Fu » (Le Chant de l’élimination) et « Epikurosu no Rokkotsu » (La côte d’Épicure).

En 1959, il publie « Akutoku no sakae », une traduction de « L’Histoire de Juliette » du marquis de Sade. Lui et son éditeur se retrouvent devant la justice pour outrage à la pudeur et perdent le procès.

Dans ses dernières années, il remporte le 39e Prix Yomiuri pour sa dernière pièce « Takaoka Shinno Kokai-ki » (Les Voyages du Prince Takaoka).

SHIBUSAWA Tatsuhiko a été l’un des amis les plus proches de MISHIMA Yukio et est également connu au Japon pour ses essais sur la magie noire, la démonologie, et l’érotisme.

Shibukawa meurt de rupture d’anévrisme alors qu’il est en train de lire au lit le 5 août 1987. 

Bibliographie

参考文献

Aucune traduction française

Portrait

肖像