• S'inscrire
    Place the shortcode from 'Easy MailChimp Forms' plugin at the
    'Theme Option > General > Overall Elements > Top Bar' section
  • S'identifier

TAKENISHI Hiroko (1929-….) 竹西 寛子

Biographie

伝記

TAKENISHI Hiroko est née à Hiroshima en 1929.

À 16 ans, elle est témoin du largage de la bombe atomique sur sa ville.
Tout au long de l’occupation américaine au Japon, les censeurs américains prennent le contrôle du monde de l’édition japonaise et censurent tout ce qui a trait à l’attaque sur Hiroshima.

En 1950, elle s’inscrit à l’Université Waseda et se passionne pour le « Motoori Norinaga » et le « Dit du Genji ».
Elle devient essayiste dans le début des années 1960, écrit sur la littérature japonaise, et en 1964, elle publie « Yukiki no Ki » (Écrits qui vont et viennent) qui lui permet de remporter son premier prix littéraire.

À cette époque, beaucoup de Japonais s’interrogent sur les motivations des États-Unis en Asie du Sud-est, et la jeune génération se révolte contre le gouvernement japonais. En 1965, le romancier IBUSE Masuji publie son fameux « Kuroi Ame » (Pluie noire) ce qui donne l’idée à Hiroko d’écrire sa propre chronique des événements de 1945.

Le travail qui en résulte, sa nouvelle « Gishiki » (Le Sacre) parue en 1969, marque ses débuts littéraires, et est l’un des récits les plus effrayants sur cette catastrophe humaine. 

Bibliographie

参考文献

Aucune traduction française

Portrait

肖像