• S'inscrire
    Place the shortcode from 'Easy MailChimp Forms' plugin at the
    'Theme Option > General > Overall Elements > Top Bar' section
  • S'identifier

TANEDA Santōka (1882-1940) 種田 山頭火

Biographie

伝記

TANEDA Santōka, de son vrai nom TANEDA Shoichi, est né en 1882 à Hofu (à l’ouest du Japon).

Il étudie la littérature à l’Université Waseda de Tokyo où il commence à écrire ses premiers poèmes. Mais en 1904, il abandonne ses études à cause de sa consommation excessive d’alcool et d’une grave dépression nerveuse.

En 1911, il commence à traduire des auteurs comme Ivan Tourgueniev et Guy de Maupassant, mais ne laisse à aucun moment le haïku de côté. Il continue à apprendre les différentes techniques grâce au poète OGIWARA Seisensui.

En 1924, il tente de se suicider en se tenant debout devant un train. Sauvé de justesse, il est envoyé dans un temple zen afin de récupérer. Il y reste pendant un an et est ordonné prêtre en 1925. Mais l’année suivante, il quitte le temple et erre sans le sou dans tout le Japon.

Avec le soutien financier de quelques amis, il publie son premier recueil de poésie haïku « Hachi no ko » en 1932, mais TANEDA préfère tout quitter pour vivre comme un mendiant.

Il fera également une autre tentative de suicide en absorbant une quantité massive de somnifères, mais celle-ci échouera à nouveau et il continuera à écrire et publier des recueils de poésie haïku inspirée par toutes ses errances jusqu’à sa mort en 1940.

Son style de poésie est défini comme sans fioritures et ses poèmes dépassent rarement plus de dix mots.

Ce n’est que dans les années 1970, soit 30 ans après sa mort, qu’il devient réellement connu au Japon et à l’étranger. 

Bibliographie

参考文献

2008 : Zen à pas comptés
1995 : Un puissant désir de vivre

Portrait

肖像