• S'inscrire
    Place the shortcode from 'Easy MailChimp Forms' plugin at the
    'Theme Option > General > Overall Elements > Top Bar' section
  • S'identifier

« Voyage vers les étoiles »

YOSHIMURA Akira
« Voyage vers les étoiles » de YOSHIMURA Akira

« Voyage vers les étoiles » de YOSHIMURA Akira

Mon avis : ★★★★★★★★★☆ 

Kenshiro et Kamo sont ce que l’on appelle des préparateurs de spécimens osseux, c’est-à-dire que leur fonction est de désarticuler les cadavres afin d’en faire un squelette présentable pour les scientifiques et les étudiants en médecine. À l’arrivée de Kamo, Kenshiro est persuadé qu’il ne tiendra pas plus d’une semaine, mais est littéralement étonné par le sang-froid et la nonchalance du nouveau venu qui ne craint absolument pas tous ces cadavres et leur constante puanteur.

Kenshiro n’est pas un simple préparateur, il a une conception très scrupuleuse du métier et désire terminer sa carrière en créant un squelette totalement transparent. Mais pour ce faire, il devrait recevoir un corps en parfait état et venant à peine de rendre son dernier souffle. Don que lui a toujours refusé son directeur sous différents motifs qu’il n’a jamais pu réfuter.

Il ne sut que très tard que ce serait sa propre famille, Tokiko sa compagne et Yuriko sa belle-fille, qui lui fournirait la base de ce qui allait devenir le chef-d’œuvre de sa vie.

L’expérimentation médicale est un sujet que YOSHIMURA manipule avec brio et génie. Lui-même fut le sujet d’une expérimentation. À l’âge adulte, il souffrit de pleurésie et les médecins lui proposèrent une opération chirurgicale expérimentale. YOSHIMURA, n’ayant jamais eu peur de la mort, accepta l’opération qui fut un réel succès. Ce sang-froid devant la mort lui permit d’écrire des nouvelles comme celle-ci et « Jeune fille suppliciée sur une étagère » dans lesquelles on retrouve sa plume précise et tranchante, adroite et sans tremblements, tel un chirurgien des lettres accompli. Une merveille limpide et transparente égale au résultat de cet énigmatique et consciencieux préparateur.

Dans la nouvelle « Voyage vers les étoiles », YOSHIMURA nous raconte l’histoire de jeunes japonais qui ont communément décidé d’en finir avec la vie. Keichi, Makiko, Arikawa et leurs compagnons partent pour un voyage en camion vers le nord du Japon. Leur but est tout aussi effroyable que simple : chacun à son tour, ils se donneront la mort de la manière qu’ils auront choisie. Le premier à se suicider est un inconnu qui, ayant entendu leur projet funeste, a décidé de les accompagner et d’être le premier « martyr » de cet effroyable voyage vers les étoiles. À l’origine de ce road-movie inéluctable et original, on retrouve cette simple et funeste phrase prononcée nonchalamment par Mochizuki, un des participants au voyage : « Et si on mourait ? ».

Le suicide et le Japon sont indissociables dans la pensée collective occidentale, et les préjugés sont tenaces. Que ce soient les kamikazes de la Seconde Guerre mondiale ou le seppuku des samouraïs, le suicide a tellement été exubérant au Japon que l’Occident a du mal à se débarrasser de ces préjugés. Certes, le Japon a un taux de suicide important, mais pas de là à considérer ce pays comme une nation suicidaire.

Les suicides au Japon sont souvent des suicides de « salary-man » dus au stress et à la concurrence internationale, mais dans cette nouvelle, YOSHIMURA préfère se concentrer sur une autre source de suicide : l’ennui. Pas de facteurs tangibles ou scientifiques, juste des jeunes personnes qui ont décidé de quitter un monde qui les ennuie. Aucune violence extérieure, aucune attaque psychologique, juste une incompréhension existentielle. Dans « Voyage vers les étoiles », tout se passe le plus calmement et le plus simplement possible. Le trajet est sans embûches et la narration de YOSHIMURA toujours aussi limpide. La justesse des mots et le déroulement très cinématographique du récit font de cette nouvelle un petit bijou de simplicité narrative qui conquit le jury du Prix Dazai en 1966 et mit en évidence la modernité de cet auteur toujours aussi surprenant et insaisissable.

Voyage vers les étoiles : Précédé de Un spécimen transparent sur Amazon.fr

Et vous, quel est votre vote ?
[Total : 2    Moyenne : 3.5/5]

Laisser une réponse